Coucou les amis !

Je suis vraiment très fière de vous présenter le gâteau que j'ai réalisé pour les 11 ans de ma fille ! J'ai passé toute la journée en cuisine et voilà ce que ca donne :

Elle avait une requête exceptionnelle : Je veux un gâteau comme tu faisais avant (sous entendu pas le truc tout prêt acheté en supermarché) et avec des bonbons dessus. 

Pendant une semaine je me suis creusée la tête et comme je voulais un gâteau léger, j'ai choisi de faire deux mousses différentes parfumées à la banane.

Je vous montre une photo de côté et je vous donne ma recette ?

La base est un mélange de beurre et de spéculoos.
Dans un plat assez grand, j'ai posé mon cercle à pâtisserie. J'ai mixé 130g de biscuits spéculoos dans mon robot jusqu'à obtenir une fine poudre. J'ay ai ajouté 40g de beurre fondu que j'ai mélangé rapidement au robot mixeur, puis que j'ai étalé dans le fond de mon cercle, sans même y mettre de papier sulfurisé ou plaque en silicone... 

J'ai laissé prendre 30 minutes au frais ce qui m'a laissé le temps de préparer la deuxième couche, qui était une mousse très légère à la banane. Voici ma recette :

Pour les ingrédients j'ai utilisé 2 bananes, une très mûre, une moins mûre, 250g de fromage blanc non sucré et allégé, 3 blancs d’œufs, 1 cac d'extrait de vanille, 1 cac d'Agar-agar (ou 2 feuilles de gélatine) 1 cas d'eau.

J'ai mixé mes bananes pour obtenir une purée. J'ai versé ce mélange dans une casserole avec une cuillère à soupe d'eau et l'Agar-agar (ou la génatine).J'ai mélangé au fouet et laissé sur feux doux jusqu'à ébulition. Après avoir laissé cuire 30 secondes, j'ai coupé le feu, puis j'ai remué de temps en temps pendant que le mélange refroidissait.
J'en ai profité pour monter mes blancs en neige serrés avec une pincée de sel.

Dans un saladier, j'ai mis le fromage blanc avec la vanille et j'ai mélangé. Puis j'ai re-mélangé énergiquement avec un fouet en incorporant la purée de banane encore tiède.

J'y ai délicatement incorporé les blancs en neige en soulevant bien la masse pour l'aérer et que la mousse soit légère.

J'ai sorti mon gâteau du frigolateur puis j'ai vérifié en tâtant que les spéculoos avaient bien durcis.

J'ai mis mon mélange dans une poche a douille et je l'ai étalé uniformément sur mon gâteau.
J'ai laissé prendre 2 heures au frais.

Ensuite, la gélatine ayant fait son job, j'ai découpé deux bananes en rondelles que j'ai disposées sur la première couche de mousse à la banane.

J'ai ensuite laissé mon gâteau à l'air libre le temps de préparer la deuxième couche de banane. La recette est la même que la première mousse, mais j'ai doublé toutes les doses et ajouté une banane très très mûre au mélange. donc 5 bananes, 500g de fromage blanc, 6 blancs d'oeufs, 2 cac d'extrait de vanille, et 4 feuilles de gélatine (dans la première mousse aussi j'avais utilisé de la gélatine) et enfin 2cas d'eau. J'ai disposé mon mélange dans ma poche a douille et j'en ai étalé la moitié sur la couche de banane fraîche. Je voulais ajouter une fantaisie et intégrer du sucre pétillant, mais il a éclaté instantanément dans la mousse donc j'ai abandonné et disposé la suite de la mousse banane.

Le gâteau est resté au frais jusqu'au lendemain en fin d'après midi, et j'ai fais la décoration juste avant la dégustation, le prénom avec un crayon au chocolat Vahiné que l'on trouve dans le commerce, les dits bonbons à la banane achetés exprès quant aux autres bonbons ils sont de notre pot à friandises parce que ma puce m'a dit fièrement a une heure de servir le gâteau ..

"J'espère qu'il y a des bonbons sur mon gâteau... mais pas ceux à la banane je deteste ca !". 

Il a donc fallu trouver une solution de repli. Et j'ai ajouté au dernier moment le sucre pétillant qui n'a pas éclaté vu que la mousse était bien gélifiée...

 

Voilà voilà, et le plus beau des cadeaux c'est ce sourire en le découvrant :

Une autre récompense, celle de mon homme inquiet de la "richesse" de ce gâteau ... m'a dit que si on avait mis le même gâteau réalisé par un patissier à côté du mien, on aurait pas su faire la différence... et combler les papilles des miens est toujours une grosse couche de baume au coeur... surtout quand tout va mal autrement.

Retour à l'accueil